Signal Cheyne Aurora Vibe et Oberon Germanium Boost

J’ai eu le plaisir de tester 2 pédales de la marque Signal Cheyne : l’Aurora Vibe et l’Oberon Germanium Boost. Voyons d’un peu plus près ces effets made in France !

La marque

La marque a été crée en 2021 par Brian Cheyne qui concevait déjà ses propres effets depuis plusieurs années. Toutes les pédales sont fabriquées à la main en France, à Yerres. L’atelier propose d’autres effets : fuzz, distorsion, overdrive, tremolo, compresseur, AB box et mixeur de signal.

Brian utilise des composants de haute qualité pour la fabrication, il réalise les schémas, conçoit les PCB et sérigraphie lui-même chaque pièce. C’est du travail 100% artisanal, et on aime ça !

Sonorités

Commençons par le plus important : le son ! Je vous laisse vous faire votre propre avis avec les vidéos ci-dessous !

L’Aurora est un effet vraiment plaisant à utiliser. Elle offre des sonorités riches et profondes. Les DEPTH et SPEED ont une course qui permet d’obtenir une vibe très discrète, légère et planante ou quelque chose de très marqué et rapide. À noter qu’elle se marie aussi bien avec un son clean qu’avec un crunch plus musclé.

Pour être honnête, je n’avais jamais utilisé de Boost auparavant et ce fut une première expérience concluante !

J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à jouer avec l’Oberon. À son minimum, le boost est très subtil et fait penser à un ampli poussé dont le son clean commencerait à se distordre. Quand on tourne le potentiomètre à fond, on a l’impression d’avoir enclenché une overdrive low gain. Le son s’épaissit, prend de l’ampleur, les sensations de jeu sont super agréables et on a beaucoup de dynamique. De plus, le trim interne permet de donner encore plus de gain à l’effet. Le switch Voice est vraiment intéressant en pour sculpter le son en fonction des fréquences.

Prise en main

La prise en main est ultra simple et efficace. On trouve rapidement le son qu’on cherche grâce au peu de réglages disponibles. On est ici dans un esprit plug’n’play qui va droit à l’essentiel.

Fabrication

Les pédales respirent la qualité : c’est bien fabriqué, costaud et fait pour durer. De plus, elles ont un look vraiment sympa et sobre, avec leur sérigraphie faite à la main.

En jetant un petit coup d’œil à l’intérieur, on constate que c’est vraiment du super travail, les soudures sont propres, bref rien à redire de ce côté.

Je tiens à remercier Brian de m’avoir prêté ses pédales pour réaliser ce test.

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sommaire