Choisir sa guitare acoustique

Choisir sa guitare acoustique est un processus passionnant mais parfois compliqué. Il existe des centaines de modèles et c’est pour cela qu’il n’est pas toujours facile de faire le bon choix. La première étape est facile : il suffit de cerner vos besoins et vos attentes tout en vous fixant un budget. Que vous vous produisez en concert, que vous enregistriez à la maison ou que vous recherchiez une guitare vintage qui prendra de la valeur, la façon dont votre instrument sera utilisé peut vraiment vous aider dans vos recherches.

Bois et tonalité

Le choix du bois dépend en grande partie du type de son que vous recherchez et de la façon dont vous allez jouer votre guitare. Un joueur qui privilégie le fingerstyle voudra un bois qui répond à son jeu délicat, en opposition à un bois qui exige plus de force pour résonner pleinement, pour un jeu au médiator par exemple. Le bois choisi pour la table d’harmonie est le facteur le plus important à 70% pour déterminer comment sonnera l’instrument. Viennent ensuite le dos, les éclisses et le manche comme facteurs les plus importants dans la tonalité générale. Dans une moindre mesure, d’autres éléments tels que le barrage, le chevalet et la touche peuvent également jouer un rôle sur le son de la guitare.

Il est important de garder à l’esprit que les bois utilisés ne font pas 100% du son de la guitare . La forme de la caisse de résonance, la qualité de fabrication et des bois utilisés va aussi énormément compter. Cependant, le bois reste un facteur déterminant pour choisir sa guitare acoustique. Vous trouverez ci dessous les bois les plus couramment utilisés dans la construction des guitares acoustiques.

Épicéa

L’épicéa est le bois que l’on retrouve le plus fréquemment sur les tables. Sa grande rigidité offre un son clair et brillant avec des basses moins prononcées. De manière générale, il procure une bonne sensibilité et un bon dynamisme. Les essences les plus utilisées sont :

Épicéa de Sitka : on le trouve en grande partie sur la côte ouest des États-Unis et du Grand Nord Canadien. Il est particulièrement adapté aux jeux énergiques et claquants mais offre moins de sensibilité et de dynamisme que l’Engelmann ou l’épicéa des Alpes. Sa sonorité puissante et directe, capable de conserver sa clarté lorsqu’il est joué avec force en font un choix privilégié pour les  tables d’harmonie de guitare folk.

Épicéa d’Engelmann : il provient des Rocheuses d’Amérique du nord (États-Unis et Canada) et on le trouve à de hautes altitudes (entre 1500 et 3000 m) bien qu’il pousse aussi en Europe. Ses médiums plus riches en font un bois plus utilisé pour la guitare classique.

Épicéa européen : aussi appelé épicéa des Alpes ou épicéa commun, il pousse bien sûr dans les Alpes mais aussi dans les Vosges, le Jura et dans de nombreuses autres région d’europe. Il offre des sonorités proche du Sitka, c’est-à-dire cristallines et claires mais plus douces et souples avec des harmoniques complexes et une réponse immédiate. Il supporte cependant moins bien les grosses attaques qui auront tendance à le faire saturer. Il est le bois de prédilection pour les tables de guitares classiques haut de gamme mais aussi pour les guitares folk orientées fingerstyle de fabrication européenne.

Épicéa d’Adirondack : appelé aussi épicéa rouge ou épicéa des appalaches, c’est une essence très noble, rare et prisée, du fait qu’elle provienne d’une région limitée des États-Unis et du Canada et que sa coupe reste très réglementée. Ce bois était couramment utilisé par Martin avant guerre mais il est aujourd’hui réservé aux modèles haut de gamme. En terme de son, il est proche du Sitka, avec plus de richesse, de volume, de dynamique et de clarté. Considéré par certains comme le must pour les guitares folk, sa rareté n’en fait cependant pas un bois meilleur que l’épicéa européen.

Cèdre

Le cèdre, en particulier le cèdre rouge, est un bois populaire pour sa sonorité chaude et équilibrée. Moins dense que l’épicéa, il est apprécié pour sa douceur et la chaleur qu’il apporte au son. Il conviendra pour les guitaristes avec un jeu léger, notamment pour le fingerstyle, car même avec un toucher plus doux, le cèdre offre un volume supérieur à l’épicéa. Cependant, il réagit aussi très bien aux attaques puissantes.

Acajou

Lorsqu’il est utilisé pour la table, l’acajou offre moins de réponse par rapport aux autres bois et sera plus nerveux et sec. Les guitares construites avec ce bois ont une sonorité forte et punchy, avec des basses et des médiums très présents, qui convient bien au blues par exemple. Lorsqu’on considère le dos et les éclisses, l’acajou a une projection du son relativement élevée, ce qui contribue beaucoup à la coloration des tons harmoniques.

Érable

Différentes essences d’érable comme l’érable à grandes feuilles ou l’érable à sucre ont tendance à être plus transparentes sur le plan acoustique en raison de leur faible taux de réponse et de leur haut degré d’amortissement interne. Ceci permet d’entendre la caractéristique tonale de la table sans l’ajout d’une coloration tonale significative.

Palissandre

Le palissandre est connu pour sa projection élevé et ses harmoniques complexes, et se caractérise également par une tonalité plutôt sombre. Les médiums et les aigus sont forts et apportent également une richesse de tonalité. C’est un des bois les plus utilisé pour les éclisses et le dos. Combiné à une table en épicéa, le palissandre offre une palette de tons incroyablement équilibrée et polyvalente.

Acoustique ou électro-acoustique ?

Choisir entre une guitare acoustique et une guitare électro-acoustique est une décision importante. Cela dépend vraiment de la façon dont vous allez utiliser votre instrument. La différence entre les deux est qu’une guitare électro-acoustique est équipée d’un micro en général placé dans la caisse de résonance ou sous le chevalet, ce qui permet de brancher directement l’instrument à un amplificateur ou un système de sonorisation.

Vous comprenez donc que si vous faites de la scène ou que vous aimez vous produire devant un certains nombres de personnes, vous aurez besoin de vous amplifiez et donc le meilleur choix reste l’électro-acoustique.

Mais même si vous ne jouez pas en concert, il y a de nombreux avantages à choisir une guitare électro-acoustique. Par exemple, de nombreux musiciens aiment pouvoir brancher leur guitare directement dans une interface audio pour enregistrer leurs chansons. De cette façon, vous pouvez esquisser rapidement des idées de chansons sans avoir à vous soucier d’acheter ou d’installer des microphones. Vous éviterez également le bruit ambiant potentiel dans vos enregistrements.

Cependant, l’installation d’un micro et d’un préampli signifie forcément des découpes dans la caisse de résonance et certains considèrent que cela peut nuire à la résonance de l’instrument.

Quoi qu’il en soit, retenez que si vous vous avez besoin d’être amplifié, l’électro-acoustique pourra vous faciliter la tâche, alors que si vous ne comptez que jouer chez vous, une folk normale conviendra parfaitement.

Les différentes formes de corps de guitares acoustiques

Il s’agit en fait d’un sujet complexe qui pourrait facilement remplir un livre, car les différents styles et tailles introduits par des fabricants spécifiques ont évolué depuis plus d’un siècle. Cependant, le changement le plus important est survenu dans les années 1920, lorsque les guitares ont été améliorées pour accepter les cordes en acier, plutôt que les cordes en boyau traditionnelles (ou plus tard en nylon).

Eastman E20P

Parlor

Les guitares Parlor ont la plus petite taille de corps de guitare acoustique. Elles ont un son léger, concentré et équilibré. Elles sont généralement excellentes pour le fingerpicking.

Bon pour : blues roots, les joueurs de petite taille et ceux qui veulent des dimensions réduites


Martin 0-28VS

Concert

Les guitares Concert ou modèles « 0 », comme les guitares Parlor, sont équilibrées en termes de sonorité et de réponse. Elles sont légèrement plus grands que les Parlor et conviennent aussi bien pour le fingerpicking. De nombreux guitaristes adorent les basses profondes que procure ce type de corps un peu plus grand. Elles offrent aussi plus de brillance.

Bon pour : fingerstyle


Gibson L-00

Grand Concert

La Grand Concert (ou modèle “00”) est basée sur la forme de la guitare classique et sert aujourd’hui de modèle de base pour un bon nombre de design de guitares modernes. C’est l’une des formes qui offre le son le plus doux. Elle a un registre médium solide ce qui en fait une guitare polyvalente. Son son n’est pas aussi brillant ou équilibré que les modèles plus petits, et pas aussi basique ou boomy que les plus grandes tailles.

Bon pour : fingerstyle, accompagnement voix


Martin 000-15

Auditorium

L’Auditorium ou « 000 » est une guitare de taille moyenne, avec un grand équilibre, un fort volume et une bonne projection. Elle a plus de présence que les guitares Parlor ou « 00 » et des basses plus présentes que les guitares plus petites. C’est une bonne guitare pour le fingerpicking ou pour les solos.

Bon pour : strumming, picking


Martin D-28

Dreadnought

C’est la forme la plus courante et considérée comme la plus polyvalente parce qu’elle offre généralement un bon équilibre entre les basses et les aiguës, ce qui lui permet de couvrir beaucoup de styles de jeu différents. Elle a d’abord été introduite par Martin avec des épaules plus arrondie avant que la marque lance en 1934 celles qui deviendront les dreadnought les plus populaires : la D-28 et la D-18. La longueur du manche est généralement d’environ 645 mm (25,4″) avec une profondeur de corps d’environ 121 à 124 mm (4,9″). Les dreadnought à épaule ronde sont encore disponibles chez certaines marques, dont l’emblématique Gibson J-45.

Elle tire son nom d’un cuirassé britannique du même nom en raison de sa taille imposante.

Bon pour : strumming, picking et quasiment tout le reste !


Guild F-55 Maple

Jumbo et Super Jumbo

La guitare Jumbo a été construite à la base pour offrir le maximum de volume. Pas étonnant donc que ses dimensions soient supérieures à toutes les autres guitares acoustiques! Elle offre cependant un son doux et très équilibré très apprécié par de nombreux musiciens. Elle a été inventée par Gibson dans les années 1930 avec le modèle qui reste encore aujourd’hui emblématique : la J-200.

Bon pour : strumming et les guitaristes qui veulent plus de volume et de projection

Les autres critères de choix

L’ergonomie

Êtes-vous à l’aise avec votre guitare lorsque vous jouez assis? Debout? L’accès aux aigus est-il facile (si vous en avez besoin)? Voilà ce que l’on pourrait attendre en terme d’ergonomie d’une guitare. Bien sûr, comme nous l’avons vu un peu plus haut, la forme du corps va beaucoup jouer. Gardez à l’esprit qu’il y a forcément un modèle qui vous correspond.

Le manche

Pour le manche, tout est une histoire de feeling. Certains joueurs vont préférer les manches fins, d’autres les larges. Le profil du manche est aussi une histoire de goût et d’habitude. En général, l’épaisseur et la largeur du manche dépendent de la taille du corps de l’instrument ainsi que du nombre de frettes.

Les mécaniques

Le mécaniques de votre guitare sont très importantes. C’est ce qui vous permet d’affiner et de maintenir votre accordage. Les mécaniques fermées (souvent à bain d’huile) résistent à la rouille et ne nécessitent donc pas autant d’entretien ou de remplacement que les mécaniques ouvertes.

Le chevalet et la touche

Les matériaux utilisés pour le chevalet et la touche ont un effet sur le son, mais celui-ci est minime comparé au corps de la guitare. En d’autres termes, ils doivent pas être les critères prioritaires dans votre choix même si les différents touches offrent des sensations de jeu différentes. Là encore, le mieux est de vous fier à votre ressenti.

La finition

Différents types de finition existent et peuvent affecter la façon dont le bois vibre. Sans rentrer dans le débat qu’un tel est meilleur qu’un autre, il s’agira surtout de choisir un instrument qui bénéficie d’une finition bien et finement appliquée pour laisser respirer le bois au maximum.

Pourquoi certaines guitares acoustiques sont-elles aussi chères ?

Le prix d’une guitare acoustique dépend de plusieurs facteurs. En général, l’endroit et le mode de fabrication impactent grandement le prix. Si une guitare est fabriquée à la main aux États-Unis plutôt qu’en Chine, vous vous doutez bien que celle-ci sera plus cher (mais elle ne sonnera pas pour autant mieux).

Le choix du bois joue aussi un rôle énorme dans le coût d’une guitare. Certains fabricants mettent de côté des pièces de bois de choix pour fabriquer des instruments en édition limitée ou utilisent du bois anciens qui a bénéficié d’un séchage très long (et qui aurait donc de meilleures caractéristiques acoustiques). La rareté d’un bois, la finesse de son grain, et même le style de finition influent sur le prix.

De nombreuses guitares d’entrée de gamme utilisent du bois laminé ou une série de couches pour composer la table au lieu d’une seule pièce massive. Le laminé n’a pas tendance à vibrer aussi bien ou à conserver les mêmes caractéristiques sonores qu’une table massive, bien que de nombreux joueurs l’apprécient pour sa résistance aux changements de climats et variations d’humidité.

Il est important de noter que vous n’avez pas besoin de payer une fortune pour trouver une guitare acoustique qui sonne bien et qui est jouable.

Laisser un commentaire