Deitsch Angle : quand un Phaser rencontre une cabine Leslie

La Deitsch Angle est une pédale surprenante et atypique. À la croisée du Phaser, du Vibrato et de la cabine Leslie, elle sort des sentiers battus et apporte de la nouveauté grâce à un circuit original et des contrôles innovants.

Sonorités

J’ai toujours aimé les effets de modulation, et particulièrement le Phaser et le Vibrato (je ne peux pas me passer de mon Diamond Vibrato et de ma Earthquaker Devices Grand Orbiter). La Deitsch Angle, qui voyage entre ces 2 territoires, m’a donc tout de suite plu. On peut obtenir une coloration du son très subtil et aller chercher un effet plus présent en jouant avec les potards Blend et Shape. La possibilité de switcher entre les 2 vitesses d’oscillations est vraiment géniale, on a vraiment l’impression d’avoir une cabine Leslie avec ses accélérations et décélérations si caractéristiques. Ça permet d’expérimenter des choses très sympas !

Mais plutôt qu’un long discours, je vous laisse profiter du test de la pédale ci-dessous pour vous faire votre propre avis.

Conception

Pour les amateurs d’électronique et les curieux, sachez que la Deitsch Angle est construite autour d’une topologie de Phaser à 2 étages. Cela lui procure des sonorités subtiles et fluides. En comparaison, les topologies à 4 étages et plus (MXR Phase 90, Electro Harmonix Small Stone, Univibe), ont un son qui dénaturera plus le signal. C’est aussi ce qui fait la beauté de ces effets bien sûr.

La partie Phaser de la pédale se base sur le Phase 45, qui est une référence concernant les Phaser à ampli OP. Celui-ci a cependant reçu beaucoup de modifications, de sorte qu’il n’a plus grand chose à voir avec l’original. Le circuit du LFO est quant à lui une création originale de Deitsch. Le LFO est analogique et contrôlé de façon numérique.

Contrôles

La pédale est dotée de 5 potentiomètres qui permettent d’obtenir plusieurs sons différents avec simplicité.

Le BLEND permet un réglage continue entre un son dry (potentiomètre à zéro), un Phaser et un Vibrato (potentiomètre à fond).

Le Phaser est commandé par un oscillateur basse fréquence, le fameux LFO hybride analogique-numérique. On peut régler deux vitesses de LFO via les potentiomètres A-SPEED et B-SPEED. Le footswitch de gauche permet de passer d’un réglage à l’autre : avec un appui court, la vitesse de balayage du LFO va changer progressivement pour atteindre le second réglage et inversement, comme avec une cabine Leslie. Avec un appui long, on passe directement d’un réglage à l’autre. 

Pour régler le temps de l’accélération entre les deux réglages, on utilise le potentiomètre RAMP : quand il est a zéro, la transition est presque instantanée; quand il est à fond on a une longue rampe entre les deux vitesses A et B. 

Habituellement sur les Phaser on trouve un réglage qui fait varier l’amplitude du LFO. La Deitsch Angle propose une approche différente pour doser l’effet : le potentiomètre SHAPE permet de passer de façon continue d’un LFO triangulaire à un LFO sinusoïdal.

Fabrication

La pédale est assemblée et peinte à la main en France, à Dijon. La plaque sérigraphiée est aussi réalisée à l’atelier et elle donne au boitier un super look.

En main, l’effet inspire confiance et on sent que les composants et les matériaux utilisés sont de qualité (boitier Hammond notamment). Cela se confirme en jetant un oeil au circuit imprimé qui est bien réalisé et propre.

L’alimentation par pile n’est pas possible et ça n’est pas plus mal quand on sait que 50% des piles ne sont aujourd’hui pas recyclées.

Notez enfin que toutes les pédales Deitsch sont garantie 3 ans.

Caractéristiques techniques

Vous trouverez ci dessous les caractéristiques techniques de la pédale.

  • Alimentation 9V DC centre négatif
  • True Bypass
  • Consommation : 17mA
  • Boîtier type 1590BB, en fonte d’aluminium
  • Face avant en acier inox, sérigraphiée
  • Peinture martelée
  • Dimensions: 12 x 9,5 x 5 cm
  • Poids : 440g

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sommaire